• Pendant ce temps, c’est vrai, parfois, on a tendance à projeter ses propres problèmes, hein oui quand même, c’est vrai. Tiens l’autre jour, je lis la pancarte d’un SDF en face de chez Ed « une petite pièce pour maigrir… » Là, je me suis dit, tu projettes.

  • Pendant un autre temps, « elle entendait le bruit des conversations. Elles devaient être à la cuisine à commenter les évènements de la veille ou à faire le bilan du colloque. Il faudrait les affronter toutes à la fois, subir cette terrible bonne humeur qui est de rigueur dès qu’il y a plus de trois femmes ensemble : à deux, elles se font des confidences et elles ne sont pas gaies; à trois, elles se remontent le morale, à quatre, elles tombent sur la quatrième pour l’enfoncer dans la déprime »  Paule Constant, Confidence pour confidence, folio p108. Prix Goncourt 1998.

  • Pendant un encore autre temps,  celui de Libé qui, pendant l'été 2013 demande : «​​ La culture, une valeur ajoutée ? »

  • Et puis, un communiqué du ministère de l'intérieur de l'Arabie Saoudite met en garde: "Les résidents non musulmans dans le pays doivent respecter les sentiments des musulmans en s'abstenant de manger, boire ou fumer sur les places publiques, dans la rue ou sur le lieu de travail. Les contrevenants feront l'objet de mesures radicales, dont la rupture du contrat de travail et l'expulsion du royaume.

TU VEUX DIRE PAR RESPECT DE LA PERSONNE OU PAR RESPECT DE LA SALUTATION ?

L'Arabie Saoudite compte quelque 8 millions d'étrangers, en majorité d'origine asiatique, sur une population totale de 27 millions d'habitants.

 

Quels sont donc ces sentiments des musulmans? (source)

​FAUT-IL RÉPONDRE AU BONJOUR

DES ROUMAINS QUI MENDIENT ?

 

Boooozur maaa daaaam